www.lorena-numerologue.fr       Auteur et créatrice de l'Oracle de WYNN         Guidance suivi sérieux     



DECOUVRIR la NUMEROLOGIE
 

La numérologie prévient, conseille mais ne prédit pas l'avenir...
Avertis et conscients de ses limites, nous devons observer nos propres codes et conserver la direction que nous avons fixé, en utilisant les atouts qui nous sont donnés et en tentant d'éviter les écueils qui se présentent.

Toutes ces indications restent malgré tout globales. Elles montrent les grandes tendances, auxquelles il faut ajouter la diversité des caractères de chacun, son stade d'évolution, les évènements vécus et l'historique du sujet. La numérologie n'est pas à prendre comme une sentence, elle ne sert qu'à guider notre route en nous aidant à rester lucides face aux évènements à venir...


 
      
 

La Numérologie, mot gréco-latin, vient du latin "numerus" (nombre) et du grec "logos"(science).

La Numérologie remonte loin dans le temps car les Grecs et les Chaldéens connaissaient déjà cette science. Quelques initiés montrent à quel point les nombres ont toujours fasciné les hommes : comme Pythagore qui déclara que "tout nombre gouverne la forme et les idées" en passant par les Hébreux et la Kabbale.

En Orient, les hommes utilisaient les nombres à tous propos et s'en servaient également pour désigner les lettres de l'alphabet. Ce sont surtout les Babyloniens qui accordèrent un caractère sacré à certains nombres, en leur attribuant des noms de dieux (Ishtar pour le 15 ou Shamash pour le 20). La ville elle même possédait un nombre sacré... Cette fascination des nombres a donc de tous temps poussé l'homme à les interroger. Les Chinois avec le Ha-Do et les Arabes aussi avec la géomancie.

Chez de nombreux peuples, les nombres 3, 4, 5, 7, 70 et 100 étaient sacrés.
Le 3 avait une valeur mystique (perfection du 2 + unité du 1).
Chez les Juifs et les Chrétiens, le 1 symbolise le Dieu suprême et les Musulmans lisent dans le Coran que "Dieu est un".

Les Tarots, les Dés et l'Astrologie ont souvent un rapport plus ou moins étroit avec la Numérologie. Le mystère des mathématiques ayant toujours préoccupé les grands esprits des civilisations anciennes, nous pouvons d'ailleurs en avoir pour preuve toutes les suppositions de calculs sacrés faits autour de la construction des pyramides d'Egypte... la connaissance des mathématiques était d'ailleurs primordiale aux prêtres afin de prévoir les crues du Nil ou établir le calendrier des fêtes religieuses.

Il était devenu alors courant de tomber dans cette obsession permanente des nombres...
Malgré l'ironie des rationalistes, le monde est encore rempli de gens convaincus que certains nombres génèrent des situations ou annoncent une problématique incontournable du futur, avec un changement de cycle tous les neuf ans. Il suffit aussi simplement de penser à la symbolique du chiffre 13 qui porte chance pour les uns, et malheur pour d'autres...

Et même si les nombres n'ont plus l'aspect "magique" de l'antiquité, certaines personnes les abordent encore de manière superstitieuse, tout en sachant que leur nature par essence mystérieuse reste à découvrir...

De nos jours, les nombres envahissent notre vie quotidienne. Chacun les manipule constamment. Tout produit a un prix, notre existence est ponctuée par les heures, nos comptes en banque ne sont faits que de nombres, notre numéro de sécurité sociale, ou de carte d'identité etc...
La nature même de l'homme étant de s'interroger, il est donc naturel de chercher à savoir ce qui se cache derrière tous ces nombres et ce qu'ils peuvent représenter, signifier et annoncer pour le futur de chacun d'entre nous..

A chaque prénom, à chaque date de naissance, correspondent des nombres.
En les interprêtant, on peut ainsi cerner une personnalité, son devenir potentiel possible.

 
 
Les chemins de vie se calculent en tenant compte de la totalité des nombres
de la date de naissance du sujet concerné.
 
 
1) Chemin de la création :  Du courage, de l'énergie de l'originalité. Sens de l'initiative, mais aussi possibilité d'égoïsme et d'intolérance si vécus négativement.
 
2) Voie de l'amitié :  De la diplomatie, des contacts, malgré une tendance à la passivité voire à la soumission et à l'influençabilité. Chemin du couple et du partage.
 
3) Chemin de la joie de vivre :  De l'optimisme, des facilités à communiquer et à rebondir. Mais attention à l'impulsivité et à la légèreté comportementale.
 
4) Voie du travail :  De la rigueur, de la solidité, de la droiture et du perfectionnisme. Mais prendre garde à l'entêtement, à la routine et à la lenteur possible.
 
5) Chemin de l'aventure :  De l'audace, de la liberté, des changements. Ce chemin peut conduire aux excès et à l'instabilité. Ou même un certain désordre émotionnel.
 
6) Chemin des responsabilités :  Du service aux autres, de la générosité, mais aussi des hésitations et parfois de la paresse et des doutes lors de dilemmes existentiels.
 
7) Voie de la réflexion :  De la recherche au niveau de la perfection, avec le risque de l'orgueil et de la solitude à force d'introspection exagérée. Chemin de vie initiatique et spirituel ou artiste.
 
8) Chemin des audacieux :  Des matérialistes, avec de l'ambition et de l'affirmation de soi. Au risque de voir apparaitre autoritarisme et violence, mais dans une grande rigueur aussi au niveau de la pose de fondations stables.
 
9) Voie des idéalistes :  Imagination, grandes causes et destins supérieurs. Attention à ne pas déboucher sur le fanatisme ou le mysticisme. Chemin des grands introvertis et des chercheurs.


 
 
 



Créer un site
Créer un site